• Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir Icône YouTube
  • Black Pinterest Icon

Copyright 2019 La Fabrique de Génies

Nos alliances 

Choisir ses alliances est un moment unique. Les faire sur mesure est inoubliable !

La Fabrique de Génies vous propose, avec la collaboration d'un joaillier, de vous accompagner dans la création sur mesure de vos alliances.

Plusieurs artisans vous propose leur savoir-faire, prenez le temps de choisir celui qui vous conviendra le mieux.

Toutes les étapes de conception et de fabrication allient tradition, artisanat et modernité pour confectionner un bijou exclusif adapté à votre budget, qui vous ressemblera.

 

Pour en savoir plus, faire une demande de devis contactez-nous !

3bagues_or_18K_fairmined_001.jpg

Sur mesure

Nos alliances

Faites la rencontre de Cendrine et créez ensemble votre modèle unique.

Cendrine Robin.jpeg

Cendrine Robin

alliances1.jpg

Sur mesure

Nos alliances

Faites la rencontre de Christine et Claire et créez ensemble votre modèle unique.

fullsizeoutput_1db.jpeg

Christine et Claire Escher

IMG_5033.jpg

Sur mesure

Nos alliances

Faites la rencontre de Giulia et créez ensemble votre modèle unique.

Giulia CICCIU.JPG

Giulia Ciccui

Bague en or jaune pour homme.jpg

Sur mesure

Nos alliances

Faites la rencontre de Philomène et créez ensemble votre modèle unique.

Portrait_modifié.jpg

Philomène Thebault

20191004_163318~2.jpg

Sur mesure

Nos alliances

Faites la rencontre de Hamady et créez ensemble votre modèle unique.

160429-028_a.jpg

Hamady Gaye

D'où vient la tradition de l'alliance ?

On trouve les premiers exemples connus de bagues de mariage, datant de 6 000 ans, en Égypte antique, des anneaux de chanvre ou de roseau tressés et échangés entre mariés. Les Égyptiens voyaient dans le cercle un symbole d'éternité, l'anneau signifie ainsi un amour éternel. Le fait de porter la bague de mariage à l'annulaire de la main gauche, apparaît au IIIe siècle av. J.-C. chez les Égyptiens qui croyaient qu'une veine reliait ce doigt directement au cœur, la vena amoris.

La tradition occidentale des bagues de mariage (simples anneaux de fer) remontent à la Grèce puis la Rome antique. Considérées comme gage de fidélité, elles sont aussi associées à la dot. L'Europe chrétienne en garde l'usage au Moyen Âge.

Selon les époques et les pays, on porte l'anneau de mariage (ou de fiançailles) à la main droite, à la main gauche, à l'annulaire et même au pouce. Au Moyen Âge, l'alliance est portée de préférence à la main droite. C'est seulement à partir du XVIe et XVIIe siècles qu'elle est portée à la main gauche en France, au Royaume-Uni, et d’autres pays par la suite. En Espagne (sauf en Catalogne), Grèce, Hongrie, Pologne ou en Russie, elle se porte encore à l'annulaire droit. Dans les pays nordiques elle est à la main gauche, mais en Norvège, Autriche et en Allemagne, on porte plutôt l'alliance à l'annulaire droit. Aux Pays-Bas, les catholiques portent l'alliance à la main gauche et les protestants à la main droite.

L'échange des anneaux apparaît au XIXe siècle. Jusque là, il n'y avait le plus souvent qu'un seul anneau de mariage, celui que l'homme mettait au doigt de son épouse.

Au fil des années, l'alliance est évolue et change de style. Jusqu'au début des années 2000, l'alliance était fine (deux millimètres de largeur), depuis 2000, elle est généralement beaucoup plus large (plus de cinq millimètres). De même, elle est passée de la couleur unique (or jaune, or blanc, platine ou argent) vers un bijou bicolore (or blanc et or jaune), d'un simple anneau à deux anneaux concentriques composés de ces deux couleurs. Certaines alliances ornées de diamant sont souvent destinées aux femmes.